Écoutez

Arme d'appart

Arme réalisée pour le ministre du commerce Andris POUCOUTA, témoignant des échanges du commerce triangulaire à La Rochelle.

Description

Cette arme d'apparat en argent se compose d'un manche de style Louis XVI et d'une lame de forme africaine portant des décors gravés. Des symboles géométriques semblent y avoir été ajoutés postérieurement. Elle a été réalisée à La Rochelle pour Andris Poucouta, macaye (premier ministre) et mafouque (ministre des relations commerciales) à Cabinda dont le nom figure dans le phylactère. Ce courtier royal était l’intermédiaire entre les marchands d’esclaves rochelais et les rois africains de la côte du Congo actuel.  Il est qualifié de « Juste de Cabindie » et n’était pas inconnu, puisqu'une gravure illustre ses obsèques dans Voyage à la côte occidentale d'Afrique fait dans les années 1786 et 1787 de Louis de Grandpré qui évoque ses grandes richesses.

Cet objet a vraisemblablement été commandé par l’armateur rochelais Daniel Garesché pour remercier le mafouque et favoriser les futurs achats d’esclaves. Les bateaux rochelais venaient se fournir régulièrement sur la côte du Congo, et l’arme d’apparat ici présente, témoigne des échanges avec les rois africains et leurs intermédiaires dans le cadre de ce commerce négrier du XVIIIème siècle.

Caractéristiques

Type d'œuvreObjet
Auteur(s)Inconnu
Date de réalisation1775 / 1781
MatièreArgent massif
Technique(s) de réalisationPoinçonné et gravé
DimensionsL : 51,4 cm
Propriétaire actuelVille de La Rochelle
Ancien propriétaireInconnu
Acquisition par le muséeAchat avec le concours du FRAM en 2015
EmplacementSalle 3 (premier entresol)
Collection/thématiqueEsclavage